Tout le monde va une fois dans sa vie ou plus dans un cloub de night, une discothèque bref une boite. Cela ne m'arrive que très rarement mais encore une fois chaque expérience vaut sa petite observation minutieuse et diabolique (le comble pour une bonne fée ou pour le petit démon qui sommeille en moi!)

Bref, l'autre soir je me suis rendue (et cela faisait longtemps) dans la boite l'Obus (toute ressemblance avec une discothèque périgordine bien connue est tout à fait volontaire). Je suis allée de surprises en surprises... jugez plutôt :

// L'acharnement des Friends. Eh oui, pourquoi vos amis survoltés vers 4 heures du matin alors que vous êtes tranquillement installés chez vous avec tout ce dont vous avez besoin s'obstinent à vouloir "vous" sortir. Et là tous les arguments y passent.

Argument pourri 1 : "Allez tu vas pas nous lâcher, on s'est trop éclaté jusque là"
Rétorque pourrie 1 (pensée mais non dite, restons civilisée bonne fée) : "Ben justement si on est si bien amusé pourquoi vous faites c**** à vouloir me trainer avec vous. Je suis indiiiiiiiiiiispensable à une bonne soirée, vous pensez que sans moi en arrivant, le patron va dire ah non Bonne Fée pas là on ferme, que le DJ va passer le temps des fleurs de Dalida en signe de désespoir absolu???

Argument pourri 2 : " Fais pas ta mamie"
Rétorque pourrie 2 : Ben si justement je fais ma mamie car j'ai envie de mater le dernier épisode de desperate Housewifes de la dernière saison qui passera en 2016 en France, que j'ai envie de finir mon polar pour savoir si le mec mort est en fait l'assassin et j'ai envie de me crémer, me mettre dans mon lit et dormir du sommeil de la juste fée sans avoir à poireauter dans le froid! Pouet!

// La population nuitesque

La population de la nuit est très intéressante à voir dans une petite bourgade comme Périgueux car elle est plus que caricaturale.

* La bande des cagoles.
Celles là on les retrouve partout. Souvent en groupe de 5 ou 6, la cagole a pour particularité de ne pas posséder de thermostat interne (en gros s'habiller léger été comme hiver) en vrac, elle porte un mini short, une mini robe, un débardeur même sous -0 et le pire c'est qu'elle ne connaît pas non plus le problème de la gravité. Les talons de 15 cm ne lui font pas peur et elle dans comme une folle avec toute la soirée sans un grincement de dents! La cagole et sa troupe de volaille arrive toujours en faisant grand bruit, elle tape la bise au videur ( salut patrick ca va?), à la fille du vestiaire, à 200 personnes, elle taquine le DJ pour finalement lancer un "une coupe comme d'hab JP"! J'ai toujours été impressionnée par sa connaissance accrue de tout le personnel de boite de nuit qui en plus à l'air de s'en fiche comme d'une guigne.

* Le mec bourré qui te veut toi et pas une autre

Bien sûr il y a toujours le mec bourré, moche, (je ne sais pas si c'est généralité mais un fort pourcentage), avec un look de vieux beau et une tête de killer qui tient à moitié debout et qui t'a choisi : TOI. Oui TOI jeune fille en fleur qui ne demande rien (et surtout pas lui). Le pire c'est qu'il ose tout parce que finalement il n'a rien à perdre et que de toute manière il a la mémoire d'un poisson rouge et ne compte plus les vents qu'il prend toute la soirée.

* La pouf qui connaît ton mec mais ne te reconnaît pas TOI
Comme CA a un bon paquet d'ex sur Px o en rencontre mais la pire d'entre toutes est celle qui n'a jamais réussi à l'attraper (sic), qui en rêve toujours et reste pleine d'espoir. Elle arrive systématiquement pour se jeter à son cou sans te calculer alors que tu es irrémédiablement à 1,5 cm de lui et ne dis pas bonjour. Bien sûr tu deviens en 2 secondes la nouvelle plante, objet de décoration design de la boîte... Arrrrggghh

?

Et vous quels sont vos expériences de boîtes de nuit, rions un peu...???