Apés quelques années sur Bordeaux, je pensais réellement que la "jet set" bordelaise était unique en ce genre. Ses codes et autres us et coutumes me aisaient franchement rigoler...
De retour dans mon périgord chéri, je me disais que là enfin je retrouverais une façon de vivre beaucoup plus, enfin beaucoup moins, bref pas de manières!

Or, j'avais oublié ce que c'était de vivre en plein Périgueux qui a lui même ses us et coutumes bien plus ridicules qu'ailleurs...

Pour inaugurer cette nouvelle rubrique, je vous propose de découvrir les codes de la jet set au ... marché! Place du Coderc, à Périgueux, le dimanche matin c'est tout un cérémonial qui se met en place. Autour des vendeurs de foie gras, jambon et autres poulets, on peut évidemment s'assoir sur la terrasse d'un des nombreux petits troquets (j'aime bien ce mot) qui orne a place.

Mais là amie jet-setteuse attention à toi, tu as un côté où toi et tes copines (ou chéris) suivant la situation devront absolument s'assoir... Tu as le bar des piliers de comptoirs, où tout le monde a attaqué au blanc à 10h, les pomettes sont rougeaudes, voir certains n'ont jamais déssoulés depuis plusieurs jours. Evidemment, il va s'en dire que ce n'est pas là où il fait bon siéger... Juste en face deux autres troquets te proposent les mêmes tables, presentent le même emplacement et pourtant on est déjà dans un autre monde.

La tu dois faire illusion: brushée impeccablement, lunettes de marque vissées sur ton joli regard maquillé, tu sirotes avce élégance et snobisme un petit verre de vin blanc en compagnie de tes friends. Bien entendu tu veilles à regarder tous les passants qui filent devant ton regard mi fatigué, mi ennuyé...

Obligatoirement, la tu retrouves des gens que tu connais, en vrac: la cousine du frêre du gar qui est sorti avec une de tes copines, l'ancien patron de l'ancien bar en vue, l'ex femme du sus-dit patron, et parfois un ministre... (chuuut)

Quand je vous dis que la vie n'est qu'une longue suite de fautes de style